LOGO DIGNE NOIR
Menu

Mise au point sur le chantier du parking et de la place Général de Gaulle

Alors que le chantier de la place Général de Gaulle et du parking souterrain Gassendi ont débuté, la municipalité a souhaité faire une mise au point sur plusieurs aspects du chantier.

Pour cela, Patricia Granet-Brunello, maire, et Bruno Villaron, 1er adjoint, ont réuni les principaux acteurs du chantier : Victor Martin – Seba Experts, Vincent Lannier, architecte du cabinet HetR et associés, Mathieu Espitallier, Directeur d’Agence Construction & Immobilier Alpes du Sud du Bureau de contrôle SOCOTEC et des entreprises de gros œuvre, COSEPI et FREYSSINET, qui sont des leaders de ce secteur.

 

MISE AU POINT :

  • LES ENJEUX DU CHANTIER

Le maire a rappelé la nécessité de faire aboutir ce « chantier majeur de redynamisation du centre-ville ».

Le parking souterrain était sous-utilisé (limité aux seuls abonnés) compte tenu des limites de sécurité liées aux normes d’évacuation des fumées.

La dégradation de la Place Général de Gaulle était aussi préjudiciable en termes de cadre de vie et d’attractivité.

« Il convenait de toutes les façons d’intervenir et la fermeture du parking souterrain aurait aussi nécessité d’importants travaux ».

 

  • LE COUT DU PROJET

Le coût prévisionnel des travaux est de 3 520 000€ HT. Les travaux sont financés par l’État et le Département et par l’autofinancement municipal notamment issu de recettes exceptionnelles liées à la vente des baux à Habitations de Haute Provence.

« Ce projet est donc financé et rien ne justifierait qu’il soit à l’origine d’une hausse de la fiscalité sur Digne-les-Bains » a précisé Bruno Villaron, 1er adjoint au maire.

Les subventions déjà acquises :

ETAT (DETR) : 200 000,00 €
ETAT (DSIL 2019) : 450 000,00 €
REGION PACA : 204 790,00 €

Les subventions sollicitées :

CONSEIL DEPARTEMENTAL 04 : 300 000,00 €
ETAT (DETR 2020) : 200 000,00 €
ETAT (DSIL 2020) : 300 000,00 €

90% des travaux sont menés par des entreprises des Alpes du Sud.

 

  • LES TRAVAUX DE STRUCTURE

    • Des renforcements structurels

Le parking a subi des désordres structurels à cause de la sous pression de nappe. Cela nécessite la reprise du radier et de plusieurs éléments structurels. Ces interventions sont caractérisées comme classiques (décroutage des parties dégradées et ajout de renfort).

Ces éléments de renforcement structurel sont bien identifiés et font l’objet d’un diagnostic technique du bureau Socotec qui confirme la nature des travaux à mener : «  Les opérations de renforcement présentées dans les paragraphes 6.2 et 6.3 du CCTP-Lot 1 « Gros œuvre » apparaissent appropriées au regard des désordres et dégradations relevées sur le site »

En effet, la commune a commandé au bureau de contrôle Socotec, un diagnostic technique afin de donner un avis technique sur la solidité des éléments structurels et la nature des travaux projetés dans le cadre du projet de restructuration de l’ouvrage.

Ce rapport est consultable ci-dessous

Icône

Rapport Diagnostic - SOCOTEC

...

4.98 MB 111 downloads

 

    • Une nouvelle gestion des eaux de nappe

Le pompage des eaux pour éviter la sous pression du radier sera réalisé grâce à 3 puits de pompage. Par puit, les eaux seront remontées par des pompes de 6 m3/h. Il y aura deux pompes par puits de pompage. Une alternance sera réalisée à chaque pompage. Les informations des pompes seront renvoyées à une armoire de commande. Une alerte sera activée si les deux pompes se mettent en route simultanément. Le dispositif est sécurisé par un groupe électrogène.

Ce fonctionnement est similaire à la majeure partie des parkings souterrains en France (comme le parking de Verdun à Gap ou comme plusieurs parkings à Marseille).

 

  • LE LOT ETANCHEITE

Le lot « Etanchéité » n’a pu être attribué en même temps que les autres car il a fait l’objet de modifications techniques durant la procédure de consultation des entreprises. Ce lot concerne l’étanchéité du dessus du parking en non du bas du parking.

Des modifications des caractéristiques de l’isolant pour protéger la dalle du niveau haut du n-1, ont été décidées en lien avec le bureau de contrôle, afin de mettre en œuvre une étanchéité tri-couches au lieu de bi-couches prévue initialement et ainsi mieux répondre aux aléas climatiques liés aux variations importantes de température notamment en hiver.

Le nouveau cahier des charges est cours de finalisation afin de pouvoir reconsulter les entreprises.

 

 

Reportage D'ICI TV :

Publié le 25 octobre 2019
LOGO BLANC VILLE DE DIGNE-LES-BAINS
HÔTEL DE VILLE DE DIGNE-LES-BAINS
1 boulevard Martin Bret - BP 50214
04990 DIGNE-LES-BAINS Cedex

04 92 30 52 00

Abonnez-vous à notre newsletter

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram