rechercher :

LOGO DIGNE NOIR
Menu

14 juillet : Cérémonie républicaine

Le maire, Patricia Granet-Brunello, et Olivier Jacob, Préfet, ont présidé la cérémonie du 14 juillet devant l’Hôtel de ville, en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires.

« Célébrer le 14 juillet 1789 c'est d'abord célébrer un des moments les plus importants de notre histoire, où, prenant la Bastille, le peuple (…) devient acteur de son destin politique. Certes l’histoire de la France ne commence pas en 1789 mais ce jour-là, le peuple a montré quels idéaux il voulait suivre. » a déclaré le maire.

« Nous sommes, dans notre commune, bien entendu concernés par ces valeurs républicaines. Tenter de les appliquer et d’y répondre au travers de chacune de nos actions, voilà ce que nous nous efforçons de faire, au quotidien, ici à notre échelle »  a ajouté Patricia Granet-Brunello.

Dans son discours, le préfet a proposé l’organisation d’un défilé l’an prochain à Digne-les-Bains. Une proposition applaudie par le maire.

« Vive Digne-les-Bains ! Vive la République ! Vive la France ! »

 

Discours de Patricia GRANET-BRUNELLO

 

Monsieur le préfet,

Chers amis,

En ce jour de fête nationale, je vous remercie d’être présents pour commémorer ensemble l’esprit de fraternité de notre nation, ici à Digne-les-Bains.

Célébrer le 14 juillet c'est en effet d'abord célébrer un des moments les plus importants de notre histoire, ce jour de 1789 où, prenant la Bastille, le peuple se libère du joug de la monarchie et devient acteur de son destin politique.

Certes l’histoire de la France ne commence pas en 1789 mais ce jour-là, le peuple a montré quels idéaux il voulait suivre.

Aujourd’hui encore, nous devons être fiers de ce qu’ils ont réussi, ce 14 juillet 1789, nous devons être fiers d’eux car ils ont véritablement fait bouger les lignes… Plus rien n’a été vraiment comme avant même s’il a fallu encore beaucoup d’années, beaucoup de souffrances avant que ne naisse véritablement notre démocratie « à la française » qui a servi d’exemple pour tant de peuples à travers le monde.

L’énergie et la volonté du peuple français ont toujours écrit notre histoire. Ce jour de Fête nationale symbolise en effet le combat mené de haute lutte pour ériger de nouvelles valeurs républicaines : Liberté, Egalité, Fraternité 

Héritée du siècle des Lumières, notre devise républicaine porte, depuis deux siècles, en 3 simples mots, une immense aspiration citoyenne : celle d’un idéal démocratique qu’il nous faut constamment animer et défendre.

Ces valeurs doivent être connues et comprises de tous afin de nous permettre d'aborder avec confiance le monde d'aujourd'hui.

Le 14 juillet, ce n'est donc pas que le rappel d'un évènement historique. Il nous oblige à lutter contre l'intolérance et le repli sur soi, les a priori et les préjugés, qui dans nos propres vies, ferment nos horizons, dénaturent notre société.

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, la liberté de la presse, la liberté d'association, l'instruction laïque, gratuite et obligatoire, la séparation des Églises et de l'État, le suffrage universel (ou presque universel car il manquait celui des femmes !)… tous ces principes découlent de l'acte révolutionnaire fondateur que représente symboliquement la prise de la Bastille. Ils donnent corps au pacte républicain.

C'est ensemble que nous réalisons, que nous bâtissons des projets pour l'avenir. Notre force ne peut être que collective. Il est de notre responsabilité, à nous élus, de valoriser notre cadre de vie pour favoriser l'échange qui définit la fraternité.

Comme chaque année, même si je me dis toujours que je vais tenir des propos optimistes, je vous parle de notre société et de l’inquiétude que nous avons, devant son évolution. Et pourtant… la société a toujours évolué avec son temps, avec la technologie, avec les mentalités, avec les utopies d’un jour qui se concrétisent le lendemain ou le surlendemain…

« Si des journalistes avaient interviewés les citoyens qui ont pris la Bastille au soir du 14 juillet 1789, ils n’auraient pas su, pas pu dire ce qui allait arriver ensuite. L’abolition de l’esclavage ou les droits des femmes étaient des utopies…ils sont là aujourd’hui »  raconte Jean Ziegler, altermondialiste suisse.

Car la France n’est pas une nation comme les autres. Son histoire, son projet est avant tout universaliste. En 1974, René Dumont nous alertait par ses mots : « pour la première fois peut-être dans l’histoire, les nations riches ont le plus strict intérêt à se montrer beaucoup plus généreuses ». 

La crise migratoire, l’urgence écologique, nous disent aujourd’hui le caractère prémonitoire de ce discours. Nous avons su grâce à notre dépassement au sein de l’Union européenne créer un espace de paix et de prospérité car comme le disait Fernand Braudel « la seule solution d’une certaine grandeur française, c’est de faire l’Europe ».

Pour pouvoir aujourd’hui et demain contribuer à ce que notre monde soit globalement en paix et en mesure de résoudre les grands défis environnementaux qui nous menacent, nous devons poursuivre ce chemin,  car « il faut rappeler inlassablement que la paix n’est ni fatale ni même naturelle en Europe. Ce « machin » à 25 nations qui rend toute guerre impossible entre elles est historiquement déjà miraculeux » disait Michel Rocard.

Après près d’une année d’exercice parfois tumultueux de notre démocratie, où nous avons pu avoir le sentiment d’une France fracturée tant par les controverses et les anathèmes ou la volonté de certains d’opposer les français entre eux pour les diviser,  nous avons, plus que jamais, besoin de réunir nos forces et nos talents.=

Nous devons donc encadrer et accompagner cette société qui évolue,  mais toujours aller de l’avant avec elle. Nous devons rester optimistes et faire confiance aux jeunes générations. Ce sont elles, ce sont eux qui sont l’avenir de notre pays et du monde. Je ne doute pas qu’ils sauront concrétiser nos espoirs, celle de notre nation. Mais alors œuvrons à leur laisser un héritage utile, bienfaisant et protecteur.

Ici en France et partout dans le monde, il est des femmes et des hommes qui ont choisi de s’engager, de risquer leur vie pour que ces droits vivent et prévalent. Ces hommes et ces femmes, ce sont nos soldats, policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, agents publics, ce sont ceux qui nous protègent. S’ils ont défilé avec brio ce matin à Paris, c’est parce qu’ils sont l’armée de la liberté et des droits humains.

Leur dévouement et leur force nous permettent de vivre selon les règles que nous nous sommes choisis. Nous pouvons les remercier et leur rendre hommage.

La France connait malheureusement le prix du sang qui est trop souvent versé. En ce jour de fête nationale, notre devoir est de ne jamais oublier le prix que nous avons payé pour conquérir nos droits, le prix que sommes prêts à payer pour les défendre car ce sont eux qui nous unissent, qui font la France et qui font que la France est aujourd’hui ce qu’elle est, forte de ses valeurs, ce qu’elle doit, un état de droit et de devoirs.

Nous sommes, dans notre commune, bien entendu concernés par ces valeurs républicaines. Tenter de les appliquer et d’y répondre au travers de chacune de nos actions, voilà ce que nous nous efforçons de faire, au quotidien, ici à notre échelle.

Nous continuerons, sur le temps que vous voudrez bien nous laisser, à améliorer  ainsi notre cadre de vie,  œuvrer pour tous et pour que chacun puisse être fier de notre commune, fier d’habiter Digne-les-Bains.

Cela passe par le lancement de nombreux chantiers et actions fortes ici en centre-ville comme sur tout le territoire de l’agglomération. S’ils aboutissent maintenant, c’est parce que nous les avons initiés il y a plusieurs mois ou années, que nous avons cherché à les financer, à les affiner et à en préparer la mise en œuvre. Rien ne se décrète, tout est lutte et ténacité. Pour répondre donc aux critiques, n’y voyait rien d’autres que notre ambition de faire avancer la ville, de laisser un  héritage bienfaisant aux générations qui vont nous succéder.

Sans augmentation d’impôts et tout en réduisant la dette, nous avons fait progresser Digne-les-Bains et son territoire.

Fait progresser son attractivité :

- en revalidant la semaine prochaine, auprès des experts mondiaux UNESCO, notre Geoparc, nouveau logo, nouvelle charte graphique, nouvelle dynamique au sein de la stratégie touristique de l’agglomération.

- en lançant des projets structurants comme le spa thermal et son corollaire la pleine santé, SPA dont nous avons posé avec monsieur le préfet la 1ère pierre vendredi matin, avec la réhabilitation d’espaces publics en centre-ville, comme les remparts et la place Haute-ville inaugurée aussi vendredi. Des projets qui vont se poursuivre dans les prochaines semaines avec les aménagements de la place des Récollets devant le tribunal, l’aménagement du parking de la Grande Fontaine ou encore le fameux parking souterrain et la place Général de Gaulle, lieu par excellence de rassemblement des dignois : ce sera j’en suis sure, encore le cas ce soir grâce au bal proposé par le comité des fêtes à l’issue du feu d’artifice de 22h30.

- en traçant le chemin  d’une  ville innovante à l’horizon 2030 avec Action cœur de ville, de notre territoire avec l’appel à projet Territoire d’industrie.

Nous avons fait progresser en cherchant l’égalité entre les citoyens avec des actions fortes pour accompagner chacun des Dignois, dans sa réussite scolaire, dans l’accès au sport, aux soins  et la culture, dans sa sécurité avec par exemple le déploiement de la vidéoprotection,

Fait progresser en cherchant à toujours favoriser la fraternité à travers les actions de solidarité, au sein des associations (j’en profite pour remercier la fanfare dignoise) ou des événements organisés par les acteurs économiques.

Digne-les-Bains avance et c’est aussi grâce à vous tous.

Au nom du conseil municipal, je forme le vœu que chacun puisse pleinement profiter de l’été pour se ressourcer, pour sortir de notre quotidien et de ses impératifs, pour  pleinement profiter ici ou ailleurs des nombreuses animations proposées sans oublier nos temps forts estivaux le  Corso, la Foire de la lavande, le Festival des Potes of the top… qui représentent bien ces moments de fraternité que nous attendons  chaque fois avec beaucoup d’impatience !

Bel été à tous.

Vive Digne-les-Bains ! Vive la République ! Vive la France !

Publié le 14 juillet 2019
LOGO BLANC VILLE DE DIGNE-LES-BAINS
HÔTEL DE VILLE DE DIGNE-LES-BAINS
1 boulevard Martin Bret - BP 50214
04990 DIGNE-LES-BAINS Cedex

04 92 30 52 00

Abonnez-vous à notre newsletter

phone
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram