Menu
MENUMENU

Bléone : de nouveaux travaux d’envergure

Après une interruption de quelques mois, le chantier du seuil du Grand Pont a repris ce lundi 16 juillet. Il durera jusqu’en novembre.

Pour entamer ces travaux, une déviation de la Bléone a été rendue nécessaire pour permettre aux entreprises d’entreprendre le travail sur le seuil depuis la rive gauche (côté office du tourisme).

Les enrochements bétonnés existants seront retirés à l’aide d’un Brise Roche Hydraulique (BRH). Le seuil en enrochements sera entièrement reconfiguré mais à un niveau plus bas pour permettre aux graviers accumulés en amont du pont d’être évacués naturellement pendant les crues.

Pendant tout le chantier, les mouvements du pont seront scrutés grâce à plusieurs capteurs.

Deux canalisations d’eau potable, traversant la Bléone en amont du pont, seront replacées à 4 mètres de profondeur.

C’est un groupement d’entreprise du département qui intervient pour cette phase de travaux : Cosepi d’Aiglun, Eiffage de Malijai et Minetto de Sisteron.

Ces travaux sont conduits par le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Bléone pour le compte de Provence Alpes Agglomération, la Ville de Digne-les-Bains et la Régie Dignoise des Eaux.

Ces travaux portent sur un montant de 1,4 millions d’€ HT. Le montant global de l’opération est estimé à 1.7 millions d’euros HT et est subventionnée à hauteur de 77 % par l’Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée.

Ils s’inscrivent dans un programme global d’aménagement des 4 seuils existants en travers de la Bléone.

En 2017, ce sont près de 950 mètres de digue qui ont été confortés en prévision de l’abaissement du lit de la Bléone qui sera consécutif à l’abaissement du niveau du seuil bétonné existant sous le vieux pont.

 

L’objectif, in fine, est de tendre vers un « profil en long cible du lit » de la rivière qui permette :

  • une gestion intégrée du risque d’inondation en abaissant le niveau de graviers en amont des seuils et en augmentant ainsi la capacité de passage des crues. Ainsi, le centre-ville de Digne-les-Bains sera mis en sécurité pour la crue centennale de la Bléone.
  • l’atteinte du bon état écologique de la rivière par le rétablissement des continuités écologiques (objectif fixé par l’Europe).

Cet été, le SMAB prévoit deux autres chantiers sur Digne-les-Bains à proximité du pont des Arches :

  • confortement d’urgence de la digue des Epinettes amont. Il s’agira de refaire 50 mètres d’enrochement puisque la protection existante et historique a été partiellement emportée par les dernières crues la Bléone. Le SMAB réalisera ces travaux pour Provence Alpes Agglomération dans le cadre de l’exercice de la GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) ; compétence exercée par l’Agglomération depuis le 1er janvier 2018.
  • Confortement de la berge en aval rive droite du pont (chemin d’accès au musée promenade). Ici, c’est une technique alternative aux enrochements qui sera mise en œuvre : un géotextile grillagé et végétalisé. Ce chantier est confié au SMAB par la Ville de Digne-les-Bains.

 

En savoir + : Dossier de presse

 

 

Sur le même sujet