Menu

Rentrée littéraire à l’école Joseph Reinach

En ces premiers jours de rentrée après les vacances d’automne, les élèves de l’école Joseph Reinach à Digne-les-Bains ont eu la chance de rencontrer un auteur venu transmettre sa passion de l’écriture. Pour cet après-midi littéraire, les 22 élèves de CM2 de Clémentine Perdreau avaient préparé plein de questions : Combien de temps ça prend pour écrire un livre ? Vous écrivez sur papier ou sur ordinateur ? Et comment on fait pour être publié ? etc…

C’est avec beaucoup de bonheur qu’Éric Schulthess a répondu à toutes ces interrogations et a expliqué aux enfants le cheminement de la naissance d’un livre : de son écriture à sa publication. L’écrivain d’origine marseillaise a proposé ensuite un atelier de haïkus durant lequel ces écoliers devaient écrire 10 poèmes courts. Le haïku japonais est une forme d’écriture très accessible car elle décrit des moments courts, des moments très précis ou des moments évanescents (retrouver ces haïkus ici). « J’aime ce genre d’exercice avec les enfants car ils peuvent faire travailler leur imagination tout en touchant du doigt qu’écrire n’est pas seulement réservé aux écrivains » nous a avoué Éric Schulthess. Et d’ajouter : « écrire ça peut être tout un chacun qui peut coucher des histoires sur un cahier, faire sonner les mots ». 

Pour Clémentine Perdreau, leur institutrice, le livre est un outil indispensable en classe même à l’heure du tout numérique. L’école travaille quotidiennement pour donner le goût de la lecture aux enfants et cela dès le plus jeune âge. Les élèves vont souvent à la Médiathèque et des livres y sont régulièrement empruntés pour valoriser au maximum le support papier. « Nous faisons tout pour donner une appétence pour la lecture à nos élèves » précise Clémentine.

L’école Joseph Reinach n’a pas été tout à fait choisie par hasard pour recevoir l’auteur de « Il s’appelait Alphonse Richard ». En effet, ce groupe scolaire se situe dans la rue qui porte le nom du premier Dignois tué lors de la Grande Guerre. Méline, Samuel, Chloé, Nolan, Talina et les autres vont maintenant poursuivre leur travail d’écriture en étudiant le récit d’Éric Schulthess. Ce livre ayant un attrait particulier pour eux puisqu’il est issu d’un personnage qui a vraiment existé et en plus dans LEUR ville.

Á signaler qu’Éric Schulthess rencontrera demain des élèves de 3ème 2 du collège Maria Borrély qui ont également étudié des extraits de son 3ème livre.