Menu
MENUMENU

La Crypte archéologique Notre-Dame du Bourg se lance dans la réalité augmentée

La Crypte archéologique Notre-Dame du Bourg de Digne-les-Bains est, notamment avec le Conseil Départemental des Alpes-de-Haute-Provence, partenaire du projet TRA{ce]S – Transmettre la recherche archéologique dans les Alpes du Sud, dans le cadre du programme Interreg V France/Italie ALCOTRA. Le projet pour la Crypte est de réaliser une application de réalité augmentée qui permettra de mieux faire connaître le site par un outil original et novateur, et ainsi ajouter à ce lieu encore trop méconnu du public, un intérêt plus attractif.

C’est donc dans un cadre de recherche et de comparaison d’expériences déjà vécues, que Josiane Richaud, responsable de la Crypte archéologique, a accueilli Marc Andrieu, chef de projet au service Patrimoine Culturel et Nouvelles Technologies/Action culturelle de l’agglomération du Grand Avignon. Celui-ci a piloté durant 4 ans la réalisation de l’application « Pont d’Avignon en 3D », et a donc évoqué pour le public dignois le long cheminement de cette grande entreprise. En effet, la restitution numérique du pont Saint-Bénezet au Moyen-Age puis au XVIIe siècle, dans son paysage fluvial, a été une aventure scientifique hors norme par l’étendue de l’espace et du temps explorée, par la diversité des savoirs concentrée (Géomorphologie, Archéologie, Histoire, Architecture), mais aussi par la dimension légendaire de l’ouvrage et sa renommée internationale.

Sur le même sujet