rechercher :

LOGO DIGNE NOIR
Menu

Une délégation d’élus dignois reçue par les responsables du thermalisme national

Vendredi 20 janvier, une délégation d’élus dignois composée de Patricia Granet-Brunello, maire de Digne-les-Bains et Présidente Provence Alpes Agglomération, Bernard Teyssier, Conseiller municipal et Vice-Président de Provence Alpes Agglomération et Céline Oggero-Bakri, adjointe au Maire, s’est rendue au Salon des Thermalies, le salon du bien-être et de la santé par l’eau, en vue de rencontrer, par l’intermédiaire de Jean-Jacques Many, directeur des Thermes Digne-les-Bains, plusieurs responsables du thermalisme au plan national.

Des rencontres pour accompagner le développement de la station.

« L’enjeu pour la station de Digne-les-Bains est d’intégrer les différents réseaux d’élus, de scientifiques et de techniciens du thermalisme national, en vue de mieux faire avancer nos dossiers au niveau local et ainsi accompagner notre démarche volontaire de développement de l’agglomération », explique Patricia Granet-Brunello.

Les élu dignois ont tout d’abord rencontré Jean-François Beraud, secrétaire de l’Association Nationale des Maires de Communes Thermales (ANMCT) et Président de la Fédération Thermale et Climatique Française.
Ce dernier leur a présenté les grands enjeux des structures, à savoir la défense de l’activité de thermalisme médicalisé, d’un point de vue politique, économique et social, et le développement des activités annexes aux thermalisme comme la valorisation du patrimoine thermal ou encore la création de centres de bien-être à l’eau thermale.

Un pied dans l’innovation thermale.

Emmenée par Jean-Jacques Many, la délégation de Digne-les-Bains a ensuite pu rencontrer Anne-Cécile Fournier, ingénieur en charge de la coordination des projets du cluster INNOVATHERM, et Danielle Faure-Imbert, présidente de THERMAUVERGNE, l’association de promotion du thermalisme auvergnat qui développe depuis plusieurs années le concept de « Station de Pleine Santé ».
Regroupant à ce jour une dizaine d’établissements thermaux ainsi que des entreprises en lien avec l’activité thermale (géothermie, chaîne hôtelière…) ou encore des organismes médicaux (centre de lutte contre le cancer, service de réadaptation fonctionnelle et de médecine du sport...), le Cluster d’Excellence Innovatherm a pour but de faire émerger des projets collaboratifs autour de l’activité thermale.
Outre des projets à vocation écologique comme l’utilisation en circuit fermé des calories de l’eau thermale à des fins de chauffage, le Cluster INNOVATHERM a de fait pour principale ambition la création, à travers des études scientifiques validées, de nouveaux formats de cure.
« Intégrer une structure comme le cluster INNOVATHERM pourrait nous permettre de réfléchir à la meilleure manière de mettre en avant les atouts du thermalisme dignois, dans des formats plus courts que la cure thermale traditionnelle par exemple ou bien à travers la mise en avant de soins de suite, parallèlement aux maladies chroniques que nous traitons déjà », explique Jean-Jacques Many, directeur des Thermes.

Le point sur les recherches en cours.

Enfin, les élus de Digne-les-Bains ont rencontré Thierry Dubois, président du Conseil National des Exploitants Thermaux, le syndicat professionnel des thermes, qui leur a présenté les actions engagés par sa structure dans le cadre de l’AFRETh (Association Française pour la REcherche Thermale). Créée en 2004 suite à une grave menace de déremboursement de la cure thermale, l’AFRETh est financée à la fois par les établissements thermaux adhérents du CNETh et par les communes membres de l’ANMCT. Sa principale mission est de promouvoir des études menées par des équipes de recherche indépendante pour prouver le Service Médical Rendu (SMR) par le thermalisme et ainsi maintenir le remboursement de la cure thermale par la Sécurité Sociale.

« Chaque année, des appels à projet sont lancés par l’AFRETh : nous avons tous les atouts, au niveau de Digne-les-Bains, notamment à travers la présence de médecins spécialistes pour coordonner des études multi-centriques sur nos deux orientations que sont l’orientation ORL-VOIES RESPIRATOIRES et RHUMATOLOGIE », précise Jean-Jacques Many.

Forts de ces rencontres, les élus sont repartis avec de nombreuses pistes de prospective pour le développement de l’activité thermale dignoise et son évolution possible autour du concept de Station de Pleine Santé, qui fait la part belle aux programmes de prévention.

Publié le 26 janvier 2017
LOGO BLANC VILLE DE DIGNE-LES-BAINS
HÔTEL DE VILLE DE DIGNE-LES-BAINS
1 boulevard Martin Bret - BP 50214
04990 DIGNE-LES-BAINS Cedex

04 92 30 52 00

Abonnez-vous à notre newsletter

phone
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram