Politique sanitaire et sociale

Atelier Santé Ville :

sante01-150x150Depuis 2005, la ville de Digne les Bains mène une politique volontariste de santé publique. Dotée d’un Atelier Santé Ville, elle anime de façon concertée et coordonnée avec les autres acteurs des politiques de santé (Etat, Région et Département) un plan local de santé publique.

La mission de l’Atelier Santé Ville est de développer (accompagnement méthodologique au développement de projet, recherche de financement pour les actions…) en partenariat avec les acteurs locaux, des actions de santé publique qui répondent aux besoins de la population.

Tel : 04.92.36.71.34
asv@dignelesbains.fr

Le Conseil Local en Santé Mentale (CLSM) :

Plateforme de concertation et de coordination entre les élus locaux du territoire, la psychiatrie publique, les acteurs sanitaires et sociaux, les usagers et les aidants. Le CLSM est composé d’instances décisionnelles (comité de suivi et groupes de travail thématiques) qui élaborent des projets pour :

– Améliorer la prise en charge des personnes souffrant de troubles psychiques.
– Améliorer les connaissances de la population sur les questions de troubles psychiques.
– Prévenir et réduire les situations d’urgence sociale liées à la souffrance psychique.

Soutien aux associations dignoises :

Le CCAS participe aux organes de pilotage et d’animation et alloue des subventions aux associations dignoises dans le cadre de son budget propre et dans le cadre de la délégation « solidarité-santé-politique de la ville »

Associations de services à la personne :
Les services à la personne forment un lien entre les besoins de tous les particuliers (jeunes, actifs, âgés, handicapés) et des employés familiaux polyvalents professionnels. Afin de favoriser l’existence de ces acteurs sur son territoire, la ville de Digne les Bains soutient financièrement les associations qui développent ces services.

– Association d’aide à domicile La Populaire
– Association Dignoise Familiale et Ménagère
– Aide à Domicile en Milieu Rural
– Association Le Point D’appui

Associations partenaires :
Une convention de mise à disposition gratuite régit l’utilisation de locaux de plusieurs associations hébergées sur le site du Pôle Social.

– APPASE/SAO –hébergement d’urgence de nuit
– Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles
– Croix rouge française
– Resto du cœur
– Secours catholique
– Secours populaire

Une convention d’utilisation régit la mise à disposition de bureaux partagés d’associations « non permanentes » :

– A perte de vue (mal voyants)
– ADDAP (accueil et accompagnement juridique et social des personnes issues de l’immigration)
– Cap-Emploi (accompagnement à l’insertion professionnelle ayant un statut de travailleur handicapé)
– Emergences PACA (aide et accompagnement des demandeurs d’emploi adressés par Pôle Emploi)

– IAP SAMET (service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés)
– Infirmières de réseau du Centre Médico Psychologique (CMP)

Ces associations peuvent bénéficier de services rendus par les agents du CCAS du Pôle social pour :

– Gestion du courrier (réception/départ)
– Photocopies
– Fax
– Accès à la ligne téléphonique

 

Soutien aux dispositifs d’aides sociales :

Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ) :
Le FAJ est une aide pour les jeunes de 18 à 25 ans en difficultés matérielles, d’insertion ou qui ont de faibles ressources

– Secours temporaires pour faire face aux besoins urgents
– Aides financières pour contribuer à la réalisation d’un projet d’insertion
– Actions d’accompagnement social du jeune, individuel ou collectif

Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) :

Le FSL est un dispositif qui concourt à la lutte contre les exclusions ; il accorde des aides financières aux personnes en difficulté pour leur permettre d’accéder à un logement ou de s’y maintenir, après valorisation des droits.

– Accompagnement social
– Contribution au financement des actions du Service Immobilier à Caractère Social
– Aide aux suppléments de dépenses de gestion locative
– Attribution d’aides individuelles aux ménages (maintien et charges)
– Frais de gestion

telephone-150x150